Cousue cet hiver mais photographiée seulement la semaine dernière !

Bref, un vêtement qui n'était pas du tout adapté à la météo actuelle, j'ai eu bien chaud pendant la petite séance photos ! 

C'est un lainage pied-de-coq que m'a donné ma Mamie.

Elle l'a trouvé au Marché aux tissus à Nancy, en novembre dernier et elle comptait s'en faire une veste.

Sauf que l'hiver quasi fini, elle s'est aperçue qu'elle n'avait plus si envie que ça d'une veste pied-de-coq... 

Pas de souci! Je prends (le lainage et la doublure) ! 

Je me suis donc lancée dans la confection d'une deuxième veste Aigue-marine.

Et quand c'est la deuxième, c'est vraiment plus facile! 

J'ai juste rallongé le modèle de quelques centimètres par rapport à ma première version. 

Pour casser le côté un peu strict du pied-de-coq, j'ai ajouté un col en simili cuir (oui, c'est vrai j'en mets partout! )

et un autre en lainage noir tout simple. La martingale, dans le dos, est aussi encore en simil cuir . 

Pour le col, j'ai testé le col claudine fourni dans le livre. Je l'avais fait en simili cuir et le résultat était... très particulier !  

Disons que la matière ne devait pas convenir pour ce type de col car il ne se mettait pas bien,

il était super rigide et j'avais un peu l'impression, d'avoir sur mes épaules,

le truc en plastique que mettent les coiffeurs lorsqu'ils vous coupent les cheveux !

Bref, après plusieurs tentatives infructueuses, je suis revenue au double col, que j'adore!

DSC02152

DSC02153